• 1
    Share

(texte en français ci-dessous)

Bright colors – Couleurs vives

Most DJs spend their night behind keyboards and other electronic devices so they cannot be frontstage to create the ambiance, except when they also play an instrument which is always better. In any case, the bests of them come with amazing lightnings and videos in relation to their music and it’s also what makes the show special. At Big Night Live Boston, there are 3 large LED panels so wherever you are, colors and sounds are together.

———————–

La plupart des DJs passent leur nuit derrière des claviers et autres instruments électroniques donc ils ne peuvent pas être devant la scène pour créer l’ambiance, sauf s’ils jouent aussi d’un instrument ce qui est toujours mieux. Dans tous les cas, les meilleurs d’entre eux viennent avec d’extraordinaires éclairages et vidéos en relation avec leur musique et cela fait partie intégrante du spectacle. A Big Night Live Boston, il y a 3 immenses panneaux avec des LED si bien qu’où que vous soyez, les couleurs accompagnent le son.

Clear sounds – Sons clairs

Big Night Live Boston is a vast place with a 1,200 people capacity, an industrial chic décor and a two-level dance floor in front of the stage and additional dance space in front of the bar; around and above, VIP tables that are out of bounds for the general public. There is no dress code but its modern and trendy atmosphere attracts a clientele which is also rather modern and trendy, mainly under 30.

Its LED panels, sound system and CO2 jets are flawless. The sound is strong and clear. Consummations are on the high end of the spectrum but if you like to be home before 2 am, some of the concerts start earlier than in a traditional nightclub, and therefore end earlier. An asset when you work the next day!

It has opened in October 2019 near North Station / TD Garden (at the beginning of Walk in Boston #1, the Forgotten West End) and welcomes, between other acts, some of the best DJs of the moment.

You’ll find other places to go dancing at Boston.citywalks.space/beyond-boston/

———————

Big Night Live Boston est un vaste endroit avec une capacité de 1200 personnes, un style industriel chic et une piste de danse à deux niveaux devant la scène plus des espaces de danse supplémentaires devant le bar; autour et en hauteur, des tables VIP qui sont hors limite pour le commun des mortels.

Il n’y a pas de code vestimentaire mais son atmosphère moderne et branchée attire une clientèle elle aussi plutôt moderne et branchée, en dessous de 30 ans pour la majorité.

Pour ce qui est des panneaux LED, de la sono et des jets de CO2, c’est irréprochable. Le son est puissant et clair. Les consommations ne sont pas données mais si vous préférez rentrer chez vous avant 2 heures du matin, certains des concerts commencent plus tôt que dans une boite de nuit traditionnelle et finissent donc plus tôt. Un atout quand vous travaillez le lendemain!

Il a ouvert en octobre 2019 près de North Station/TD Garden (au début de la Promenade à Boston numéro 1, le West End oublié) et accueille maintenant, entre autres artistes, certains des meilleurs DJs du moment.

Vous trouverez d’autres endroits pour aller danser à Boston.citywalks.space/fr/au-dela-de-boston/

Some of the DJs – Certains des DJs

Goldfish is a duo originally from Cape Town, South Africa. It’s one of the best live acts I went to, no doubt because they add live flute, sax, piano and bass to their already sunny and highly energetic sounds mixing jazz, industrial rock and electronic.

To hear them, try Talk to me.

Costa is based in Boston and often opens for bigger acts, especially at The Grand and Memoire.

Camelphat is a duo from England. They distills a mixture of tech and progressive house with kitsch and retro visuals as accompaniments. With them, the space in front of the stage narrows and the temperature rises.

To hear them, try Cola, nominated in 2017 for a Grammy Award for Best Dance Recording.

Ryan Nichols for his part was the first act with promising sounds and superb visuals.

——————-

Goldfish est un duo formé à Cape Town, Afrique du Sud. C’est l’un des meilleurs concerts auxquels j’ai assisté, sans doute parce qu’ils ajoutent en direct flûte, sax, piano et basse à leurs sons déjà ensoleillés et très énergiques mélangeant jazz, rock industriel et électro.

Pour les écouter, essayez Talk to me.

Costa est basé à Boston et fait souvent les avant-premières en particulier à The Grand et Memoire.

Camelphat est un duo anglais qui distille un mélange de house tech et progressive sur des visuels kitsch et rétros. Avec eux, l’espace devant la scène se resserre et la température monte.

Pour les écouter, essayez Cola, nominé pour un Grammy en 2017.

Ryan Nichols, basé à Boston, assurait la première partie avec des sons prometteurs et des visuels superbes.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Content available in request - Contenu disponible sur demande