The Bennington Museum

(texte en français ci-dessous)

Whether you are leaving from New York City or Boston, the Bennington Museum is more than 3 hours away so why go there apart from the fact that a trip to Vermont is always pleasant?

Because, quite simply, you’ll find there the largest collection of naive works by Grandma Moses and it is a delight well worth the trip.

Especially if you combine it with an exploration of the surrounding areas because you are only 30 minutes from North Adams and its 3 renowned art museums (MassMoCA, the Clark Institute and Williams College Museum of Art) and in the middle of all these rural parts of Western Massachusetts, southern Vermont or Upstate New York, each with its own charm.

Grandma Moses represents and depicts this simple and warm charm of this part of the USA because she was born there and, if we are to believe her biography, she herself was simple and warm although quite quick witted.

She waited until the age of 78 to start painting because everyday life before kept her busy raising her children and working as a farm worker, although since childhood she had loved to draw and experiment with colors.

In fact, she only really got into it when arthritis kept her from doing anything else and she said it was because she found it easier to paint for the postman’s New Year’s Eve present than to prepare a cake.

Her first paintings, exhibited locally, were quickly spotted by a New York City collector and soon she was at MoMA for an exhibition devoted to “unknown contemporary American painters”. It was 1939 and her fame never stopped growing from there even though she said she preferred her canned fruits and vegetables which earned her first prizes in local fairs.

By her death in 1961, she had created more than 1500 paintings which were exhibited all over the world and used to illustrate greeting cards, boxes of cakes, fabrics and other everyday objects.

Isn’t that a good reason to go and see what she did?

Then, you can go and see the work of Norman Rockwell who also drew scenes of daily life in a naive style, although much more academic, and had even greater success. They knew each other and lived about an hour apart and that’s how long it will take you to get to his museum via North Adams.

External links


Grandma moses
Halloween, 1955

Que vous partiez de New York City ou de Boston, le musée de Bennington, c’est plus de 3 heures de route alors pourquoi y aller en dehors du fait qu’une promenade au Vermont est toujours agréable?

Parce que, tout simplement, vous y trouverez la plus grande collection des oeuvres naïves de Grandma Moses et c’est un délice qui vaut bien le déplacement.

Surtout si vous le combinez avec une exploration des environs car vous n’êtes alors qu’à 30 minutes de North Adams et ses 3 musées d’art renommés (MassMoCA, le Clark Institute et Williams College Museum of Art) et au mileu de toute ces parties rurales de l’Ouest du Massachusetts, du sud du vermont ou de Upstate New York qui chacune ont leur charme.

Grandma Moses représente et donne à montrer ce charme simple et chaleureux de cette partie des USA parce qu’elle y était née et, si on en croit sa biographie, était elle-même simple et chaleureuse bien que n’ayant pas sa langue dans sa poche.

Elle attendit l’âge de 78 ans pour se mettre à peindre car la vie quotidienne l’occupait ailleurs à élever ses enfants et à travailler comme employée de ferme même si, depuis l’enfance, elle aimait dessiner et expérimenter avec les couleurs. En fait, elle ne s’y mit vraiment que quand l’arthrite l’empêcha de faire autre chose et elle raconta que c’était parce qu’elle trouvait plus facile de faire une peinture pour les étrennes du facteur que de lui préparer un gâteau.

Ses premiers tableaux, exposés localement, furent vite repérés par un collectionneur new yorkais et bientôt elle était au MoMA pour une exposition consacrée aux peintres américains contemporains inconnus. On était en 1939 et sa renommée ne fit alors que grandir même si elle disait préférer ses conserves de fruits et légumes qui lui valaient des premiers prix dans les comices locaux.

A sa mort en 1961, c’était plus de 1500 oeuvres qu’elle avait crées et qui était exposées un peu partout dans le monde, utilisées pour illustrer des cartes de voeux, des boites de gâteaux, des tissus et autres objets de la vie courante.

N’est-ce pas une bonne raison pour voir son travail?

Ensuite, vous pourrez voir les oeuvres de Normam Rockwell qui lui aussi dessinait des scènes de la vie quotidienne dans un style un peu naïf bien que beaucoup plus académique et eut un succés plus grand encore. Grandma Moses et lui se connaissaient et habitaient à environ 1 heure de route l’un de l’autre et c’est le temps qu’il vous faudra pour aller à son musée en passant par North Adams.

Liens externes:

Leave a comment

Your email address will not be published.

Content available in request - Contenu disponible sur demande